La gastronomie à Djerba

Avant de devenir LE pole touristique du pays, Djerba était une petite ile paisible et sans histoire en Tunisie. La cultivation du blé, de l’orge ou encore des lentilles était la base de toute alimentation sur l’ile.

S’il fallait alors citer une spécialité djerbienne, cela aurait été sans aucun doute le couscous d’orge au poisson séché (ou à la viande séchée mais moins répandu). Le poisson était ainsi conservé dans l’huile d’olive ce qui permettait une consommation réguliere.

Par ailleurs, un peu partout dans la rue, on trouve des vendeurs de petites anchois séchées, aussi appelées « Ouzaf ». C’est sans conteste une des spécialités de l’ile meme s’il est déconseillé aux touristes d’en consommer, la provenance des ouzafs n’étant pas toujours claire au niveau des normes alimentaires.

Vendeur poisson séché Djerba

Au petit déjeuner, les habitants de l’ile consomme régulierement ce qu’ils appellent les « Zamitas ». C’est une préparation épicée accompagnée de légumes tels que les navets ou carottes ou encore poivrons.

Il existe meme un festival sur la gastronomie à Djerba, tout comme sur la musique ou bien d’autres themes.

Publicités
Published in: on juin 17, 2010 at 2:08  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://immobilierdjerba.wordpress.com/2010/06/17/la-gastronomie-a-djerba/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :